Ouvrir ou reprendre une brasserie à Saint-Jean-de-Monts : que faut-il savoir ?

We Rank Pexels Pixabay 159291

L’ouverture ou la reprise d’une brasserie à Saint-Jean-de-Monts est une tâche ardue. Il est préférable de se faire encadrer, vu les multiples facettes qui peuvent être délicates à franchir. Nous abordons ci-après les caractéristiques majeures de ce métier, pour vous renseigner quant à l’exercice d’une activité brassicole.

Les formalités imposées en matière de brasserie

Il convient tout d’abord de procéder au préalable à une déclaration à la municipalité avant d’ouvrir ou de reprendre une brasserie. Deuxièmement, des panneaux obligatoires doivent être affichés à l’intérieur de celle-ci, notamment la législation sur la répression de l’ivresse publique et la protection des mineurs contre l’alcoolisme.

Les exploitants de brasserie à Saint-Jean-de-Monts ont pour obligation d’afficher le prix que le consommateur doit effectivement payer y compris les prix, les taxes et les services, de manière lisible à l’extérieur de la brasserie.

 Les licences requises pour l’activité de brassage

Pour créer ou reprendre une brasserie, il est nécessaire d’obtenir une licence obligatoire pour vendre légalement de l’alcool. Ces licences sont divisées en 4 catégories : elles débutent par les licences de 1re classe pour la vente de breuvages sans alcool et se terminent par les licences de 4e catégorie, permettant de vendre toutes les boissons autorisées.

La licence peut être achetée et un acte de cession doit être rédigé pour la mettre au nom de votre brasserie à Saint-Jean-de-Monts. Un stage doit également être effectué pour une licence de 4e catégorie et celle-ci doit être déclarée au Commissariat. Bien entendu, il est interdit de vendre des boissons alcoolisées à des mineurs, ou à crédit.

 Les investissements nécessaires à l’ouverture d’une brasserie

La création d’une brasserie requiert des dépenses importantes. Les éléments suivants peuvent notamment être mentionnés :

  • L’acquisition des licences obligatoires,
  • L’équipement de cuisine : four, réfrigérateur, ustensiles de cuisine, etc.
  • Aménagement du local, de la décoration, de la mise en place du bar,
  • une chambre froide pour la conservation de la nourriture et des boissons,
  • Au bar : cafetière, caisse, pompes à bière, frigo, verres…
  • Le mobilier de la brasserie à Saint-Jean-de-Monts : les tables et les chaises en particulier.

Si une brasserie existante est reprise, la majorité des investissements à consentir sont repris du vendeur. Vu le poids de l’équipement ainsi que le fait que l’activité se déroule dans une brasserie accueillant des clients, une assurance multirisque professionnelle doit être souscrite.