PLAQUISTE TOULOUSE : L’INTERVENTION D’UN MAITRE ?